Parquet : comment comparer des devis ?

Pendant l’été, vous êtes nombreux à entreprendre des travaux et à refaire entièrement votre intérieur. Pour optimiser les dépenses, vous comparez généralement les prix dans différentes enseignes : peintures, accessoires, rideaux…

Pour le parquet c’est pareil et vous faites faire plusieurs devis avant de vous décider. Cependant, l’absence de marque ou référence commune rend ce produit plus compliqué à comparer qu’un pot de peinture.

Dans cet article, nous vous aidons à mieux comprendre un devis pour faciliter vos démarches !

1. Stratifié, parquet contrecollé ou massif : quelles différences ?

La première chose à prendre en compte avant d’acheter votre revêtement de sol est de définir le produit que vous souhaitez. Dans les magasins, le choix est très vaste et les différences de prix d’un produit à l’autre peuvent être très importantes. Il existe deux catégories de parquet : les parquets contrecollés et les parquets massifs.

Le stratifié n’est pas un parquet et certaines enseignes induisent les clients en erreur en parlant de « parquet stratifié ».

Les revêtements stratifiés

Le stratifié ressemble à s’y méprendre à du parquet. Certains modèles l’imitent tellement bien que même l’œil d’un connaisseur pourrait s’y tromper.

Le stratifié est un décor posé sur de l’aggloméré. Pour tout connaitre sur ce revêtement, nous vous invitions à relire notre article : Tout savoir sur le stratifié.

Parquet massif et parquet contrecollé

Un parquet massif est constitué d’une pleine lame de bois alors qu’un parquet contrecollé présente trois couches. Seul la couche du dessus, dite parment, est constituée de l’essence de bois désirée, dite bois noble.

A essence de bois égale, un parquet massif est généralement plus onéreux qu’un parquet contrecollé.

2. Comparez à références égales

Maintenant que vous avez compris la différence entre ces trois produits, vous comprendrez qu’il est impossible de comparer le prix d’un sol stratifié avec celui d’un parquet massif.

D’autres critères sont à prendre en compte :

  • L’essence, la provenance et le label d’un bois : pin, chêne, merbau, bambou, teck…. les prix varient énormément en fonction de l’essence et de la provenance du bois. Le chêne, très apprécié, est un bois noble, plus couteaux que le pin par exemple. Le bambou quant à lui est moins onéreux grâce à sa croissance rapide (relisez l’article pour tout savoir sur le parquet en Bambou) Veillez aussi à regarder la provenance du bois pour comparer votre devis : un chêne d’origine française est plus coûteux qu’un chêne de Roumanie. Enfin, regardez aussi si le bois choisi dispose d’un label type label PEFC (qui milite pour le développement durable de la forêt).
  • La largeur et la longueur des lames : selon vos goûts, vous préférerez un parquet avec des lames larges ou non. La tendance actuelle est au parquet aux lames larges et longues. Dans le bois, il est plus compliqué d’avoir des lames uniformes et longues que des petits morceaux. Au moment de comparer votre devis, vérifiez que les références que vous comparez ont donc bien les mêmes caractéristiques : longueur, largeur, épaisseur. En France, la norme pour du parquet massif à coller ou du contrecollé est de 14 mm / 15mm d’épaisseur.
  • La finition : renseignez-vous sur la finition du parquet que vous choisissez : est-il huilé ? Vernis ? Brut ? La qualité de la finition est essentielle. Pour obtenir un parquet moins cher, certaines enseignes négligent les finitions avec, par exemple, qu’une couche de vernis de mauvaise qualité. Un parquet brut quant à lui ne pourra pas rester sans finition et vous devrez penser à ajouter le prix d’un vernis ou d’une huile à ajouter. Pour plus de détails sur les finitions, nous vous invitions à relire notre article : parquet : quelles finitions ?
  • Les nœuds : les noeuds dans le bois sont naturels. Là encore, c’est une question de goût. Certains adorent le côté chaleureux que confère les nœuds à un parquet. Nous vous présentions il y a peu, deux nouvelles collections de parquet en chêne avec des nœuds : la collection Vieille Ferme et la collection Maison de Campagne. Cependant, les nœuds ne sont pas aux goûts de tous et certains apprécient un parquet sans aucun nœuds.  Les lames sans nœuds sont beaucoup plus rares.
  • La présence ou non d’aubier : l’aubier est la partie jeune du bois, souvent plus clair et moins dur. Ce n’est donc pas la partie noble du bois et on peut distinguer sur les lames une différence de teinte (plus claire sur les rebords). Certaines enseignes n’hésitent pas à mettre de l’aubier pour faire baisser les prix.

Comparez le devis global !

L’achat d’un parquet s’accompagne souvent de l’achat d’accessoires (colle, sous-couche…) et parfois aussi de la prestation d’un poseur qualifié. Vous pourrez trouver un parquet légèrement moins cher dans une boutique et pourtant avoir un devis global plus élevé.

Tous les éléments doivent donc être pris en compte. 

Prix de la pose

Stratifié, parquet massif ou contre-collé : ces revêtements ne se posent pas de la même manière. Un bricoleur du dimanche pourra s’essayer à la pose d’un stratifié (assez simple) alors que la pose d’un parquet massif est beaucoup plus compliquée et demande un véritable savoir-faire. Les sols stratifiés et contre-collé disposent souvent d’un système de clips rendant la pose plus simple. Le parquet massif, lui, nécessite une pose collée ou clouée plus longue et compliquée. Le prix de la pose varie en fonction du produit à poser.

Par ailleurs : vérifiez ce que comprend le prix de la pose : inclue-t-elle la dépose de l’ancien revêtement ? La pose des accessoires telles que les barres de seuil et plinthes ?

Certaines enseignes proposent une pose gratuite : qu’en est-il vraiment ? Nous vous recommandons de relire notre article : pose gratuite, info ou intox avant de vous décider.

Nous le savons, il n’est pas toujours évident, lorsque l’on est pas du métier, de connaitre les différents éléments à prendre en compte. Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux comprendre votre devis. N’hésitez pas à vous rapprocher d’une professionnel en revêtement de sols avant de vous décider et n’oubliez pas de comparer les devis sur les mêmes critères avant de commander.

Si vous avez plus de questions, nous serions ravis de vous y répondre : laissez nous un commentaire à la fin de cet article.

Demandez dès maintenant un devis gratuit sur www.decorasol.fr

Postez un commentaire